Le CESE appelle à l’élaboration d’un « Contrat de relance » entre l’Etat et chaque collectivité ultra-marine

L’assemblée plénière du 26/01/20 à voté l’avis du « Plan de relance et déclinaison territoriale dans les Outres-mer ». Cet avis fut rapporté par Inès BOUCHAUT-CHOISY (Groupe de l’Outre-mer) et Olivier MUGNIER (Groupe de la coopération), Christian VERNAUDON (Groupe de l’Outre-mer) au nom de la Délégation à l’Outre-mer.

Parmi les principales préconisations de cet avis :

« Le CESE préconise que chaque territoire ultramarin se dote d’un projet agricole et alimentaire territorial porté par les collectivités territoriales. Les pouvoirs publics accompagneront, notamment par la formation, les petits producteurs qui pourront se regrouper par exemple sous forme de coopérative, dans un système alimentaire territorial structuré et organisé. »

Délégation à l’Outre-mer du CESE : Plan de relance et déclinaison territoriale dans les Outre-mer

Séance plénière du 26 Janvier 2021

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :